Cours offerts


Styles de cours offerts

Capoeira

Cours de conditionnement physique pour développer la souplesse, la force, le rythme, la coordination, l’expression corporelle et la langue portugaise. Les cours vont vous familiariser à l’art de la Capoeira tout en vous enseignant plus sur la culture brésilienne.
Les cours pour les  »Enfants » et »Parents – Enfants » sont adaptés pour que tout le monde puisse en profiter et apprendre à sa façon.

Capoeira Angola

Dans le style plus traditionnel de la Capoeira, vous travaillez l’agilité, l’endurance et l’expression corporelle, car les mouvements sont davantage au sol et plus lents.

Maculélé

Danse afro-brésilienne cardio. Inspirée de la coupe de la canne à sucre, c’est une danse où nous utilisons chacun deux bâtons de bois que l’on frappe entre eux en faisant des mouvements de danse et d’expression corporelle qui font penser aux danses africaines.

Roda

L’élément le plus important de la capoeira est la « roda » (ronde). La roda  est un cercle formé par les capoeiristes au sein duquel deux d’entre eux jouent la capoeira dans son expression la plus libre. C’est un moment d’improvisation pour tous.

La roda permet de mettre en scène tous les aspects de la capoeira appris lors des entraînements : l’aspect martial avec ses combats, l’aspect artistique avec les « floreis » (acrobaties) et la musique avec les chants et les instruments typiques de la Capoeira.  Cette ronde délimite l’espace de jeu, et sert à créer une ambiance propice au deux capoeiristes évoluant dans la roda. Cette roda crée, par ses chants et sa musique, une ambiance donnant « l’énergie » (axé, prononcé aché) aux capoeiristes jouant au milieu du cercle.

Dans une roda on retrouve habituellement les instruments suivants : Trois berimbaus (un gunga, un médio et un viola), un pandeiro, un atabaque, un agogo.

La personne qui tient le berimbau gunga dirige la roda. C’est elle qui décide du rythme de la musique et donc du type de jeu que doivent produire les capoeiristes au centre de la roda. Elle décide également du début et de la fin de la roda.

Il existe deux styles de capoeira différents : L’Angola et la Regional. La Capoeira Angola est la capoeira traditionnelle telle qu’elle fut nommée par Maître Pastinha qui souhaitait conserver les coutumes ancestrales. La Capoeira Regional créée par Maître Bimba, se voulait quant à elle, affranchie de tout ce qui pouvait rendre le combat moins efficace.

Le démarrage de la roda suit un rituel précis. Une fois la ronde créée, les instruments entrent en action dans un ordre bien précis : le berimbau principal commence seul, ensuite les deux autres l’accompagnent, puis c’est l’atabaque qui entre en jeu, ensuite le pandeiro et enfin l’agogo. Deux capoeiristes viennent se placer au pied du berimbau principal et attendent.  Quand tous les instruments jouent, un des capoeiristes formant la roda commence à chanter : il chante seul les couplets et la ronde entière reprend les refrains. C’est uniquement lorsque la roda chante le premier refrain que les deux capoeiristes qui attendaient peuvent commencer à « jouer ». Ensuite, les autres capoeiristes peuvent prendre la place d’une des deux personnes jouant dans la roda en s’accroupissant d’abord au pied du berimbau principal.



Inscription en ligne